Mlokhiya – ملوخية

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته, Bonjour,

La mlokhiya (corette en français) se cuisine dans tout le Moyen-Orient, he oui, nos amis tunisiens n’ont pas le monopole de la fameuse plante verte ! J’ai découvert il y a quelques année, que les algériens la préparaient également, c’est d’ailleurs chez une famille algérienne (Dieu vous récompense habibti I.) que j’ai pour la première fois goûté la version maghrébine de la mlokhiya  qui est bien différente de celle que l’on prépare chez nous, tant par la texture que par la cuisson.

DSC09213

Champs de mlokhiya au pied du mur d’apartheid, dans le village d’Ertah (Tulkarm) – Cisjordanie – Palestine Occupée

En Palestine, on achète généralement la mlokhiya depuis la maison. En été, saison où elle se récolte, un vendeur arpente les rues et les ruelles des villes et des camps de réfugiés sur sa charrette, nous signalant qu’il a une production bien fraîche de corette, l’occasion pour les familles de faire le plein pour l’année. En famille ou entre voisines, dans un salon ou sur les terrasse, on prépare le stock en détachant chaque feuille des longues tiges, puis en les hachant finement. On en garde généralement à préparer le jour même, et on congèle le reste. On peut également les sécher pour les conserver, c’est ce que font ma voisine et un agriculteur du coin lorsqu’ils savent que nous venons, afin que nous repartions avec de la bonne mlokhiya du pays – que Dieu les récompense, mais la mlokhiya séchée perd sa texture « gluante » caractéristique du plat, au bout de quelques semaines.

Ici, je m’en procure de la congelée dans une épicerie syrienne non loin de chez moi, mais le goût est légèrement différent de celle que je mange en Palestine, alors j’en rajoute toujours un peu de séchée pour retrouver le bon goût de la mlokhiya palestinienne. On la prépare avec du poulet ou de l’agneau, et en été, j’aime y ajouter des tomates fraîches…

Molokhiya 2bis

Ingrédients : 

  • 2 paquets,surgelés de mlokhiya hachée (800g)
  • 3 cuisses de poulet
  • 6 gousses d’ail
  • 1 oignon
  • huile d’olive
  • 1,5 à 2 c à c. coriandre séchées moulue
  • 1 pincée de cumin
  • 5 gousses de cardamome
  • Sel, Poivre
  • 1,5L d’eau

Molokhiya 3bis

Préparation : 

Laver et retirer la peau du poulet.

Dans une marmitte, faire chauffer l’huile d’olive. Y faire revenir l’oignon et 3 gousses d’ail finement hachés. Ajouter le poulet, le faire revenir quelques minutes.

Recouvrir d’eau, ajouter les gousses de cardamome – je les mets dans un filtre à thé afin de pouvoir les retirer facilement en fin de cuisson, vous pouvez remplacer par de la cardamome moulue si vous préférez, porter à ébullition, puis ajouter la mlokhiya, le cumin, le sel et le poivre. Laisser cuire une vingtaine de minutes à feu moyen.

Dans une poêle, faites revenir les 3 gousses d’ail restantes préalablement écrasées dans de l’huile d’olive avec la coriandre moulue – on peut utiliser de la fraîche, personnellement je n’en achète jamais tant l’odeur m’insupporte… Lorsque l’ail colore un peu, ajouter à la mlokhiya et poursuivez la cuisson.

La mlokhiya se déguste avec du riz/riz aux vermicelles et du citron.

Molokhiya 1

 

 

 

Advertisements

~ par unepalestinienneaparis sur 6 décembre 2015.

2 Réponses to “Mlokhiya – ملوخية”

  1. Merci pour la recette et les commentaires. Comme tout libanais, j’adore ce plat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :